Se préparer avant la séance d’ostéopathie


Certaines et certains d’entre vous me demandent s’ils peuvent faire quelque-chose pour profiter au mieux de la séance que vous vous offrez. J’ai donc rédigé une liste de quelques éléments afin de se préparer avant la séance d’ostéopathie pour tirer le maximum de bénéfice de l’ostéopathie.

(Je précise évidemment qu’il n’y a rien d’obligatoire dans tout ceci ! On peut se débrouiller, même si vous venez en étant pressé entre deux rendez-vous, les cheveux mouillés, avec un soutien-gorge qui ne s’ouvre pas derrière, et le corps enduit de lait corporel… Mais la séance sera moins évidente, et je risque d’être limité dans mes possibilités d’action).

Soins du corps avant de venir :

  • Avoir les cheveux bien secs : lorsque vous venez, même pour un problème de genou, je vais forcément faire une « écoute » crânienne. Celle-ci est moins perceptible quand les cheveux sont mouillés (sans parler du fait que c’est moins agréable pour moi). Il est préférable de travailler sur des cheveux non propres que sur des cheveux mouillés.
  • Eviter autant que possible les gels pour les cheveux, huiles et laits corporels etc. J’ai besoin d’avoir une véritable prise sur la peau. Or ces produits glissent ou collent et compliquent autant la prise que le ressenti. Aussi, pensez-y dès le matin, quand il sera temps de se préparer avant la séance d’ostéopathie.
  • Evitez de sortir de chez le coiffeur juste avant la séance : je vais vous « recoiffer », mais je ne suis pas certain que cela corresponde à vos attentes… 🙂

S’habiller pour la séance :

  • Autant que possible prévoyez des vêtements simples à enfiler et à retirer, surtout si vous avez du mal à vous mouvoir.
  • Pour toute séance (même pour un problème de pied ou de poignet), j’ai besoin que vous soyez en sous-vêtements (slip/boxer ou culotte-soutien-gorge). Pensez donc à en mettre ! Choisissez-en dans lesquels vous êtes à l’aise. Les sous-vêtements en coton sont l’idéal. Evitez autant que possible les soutiens-gorge à baleines, ainsi que les soutiens-gorge de sport qui ne s’ouvrent pas à l’arrière. Le string ne m’est d’aucune aide par contre, inutile donc d’en mettre un spécialement…
  • Lors de la séance, il faudra retirer les éventuels bas de contention.

Se mettre en condition :

  • Prévoyez un moment où vous avez le temps, où vous n’êtes pas obligé de courir. Accordez-vous une parenthèse. Si possible venez sans enfant, n’ayez pas de rendez-vous juste après
  • Eteignez votre téléphone portable (pas sur vibreur… Vous l’entendrez quand-même… Et moi aussi) : soyez au cabinet comme dans une bulle. Coupez-vous des aléas du quotidiens.
  • Ne prenez pas rendez-vous pour une séance si vous ne pouvez vous accordez cette parenthèse. Il est indispensable que vous puissiez vous relâcher un minimum. Se préparer avant la séance d’ostéopathie, c’est aussi savoir que ce n’est pas le bon moment… Ou alors se donner les moyens, et ME donner les moyens, de bénéficier d’une séance dans les meilleures conditions.

Préparer votre dossier médical :

  • Pensez à m’apporter les imageries en votre possession (ainsi que les comptes-rendus) en lien avec votre motif de consultation (Radiographies, échographies, scanner, IRM, densitométrie), et éventuellement les derniers examens sanguins.
  • Pour se préparer avant la séance d’ostéopathie, préparez la liste de vos antécédents datés (accidents, entorses, fractures, opérations, maladies chroniques, historiques des traitements médicamenteux importants, grossesses, accouchements, fausses-couches, IVG…)
  • Préparez un état des lieux de votre motif de consultation principal et de votre situation en ce moment : fatigue, changement de poids, d’appétit, perturbation émotionnelle (deuil, séparation, harcèlement professionnel, stress chronique, dépression…). Rien ne vous oblige à me communiquer les détails de votre situation. Je n’en ai pas besoin, et je ne suis pas qualifié pour vous accompagner sur un traitement psychothérapique (mais nous pouvons en discuter si vous hésiter à entamer un travail de ce type). Par contre, il m’est utile de savoir « en gros » le type d’épreuves et d’émotions que vous traversez. Cela pourra me guider dans ma séance. Dites-moi ce que vous vous sentez en capacité de me dire, ou sous-entendez le 🙂 

Anamnèse

C’est le nom des questions que je vais vous poser en début de séance… Je ne suis pas là pour porter un jugement, juste pour obtenir des données objectives. Chacun a eu ses difficultés à traverser, moi y compris .

  • Avez-vous déjà pris de gros traitements médicamenteux ? Si je vous demande cela, inutile de me répondre que vous n’aimez pas les médicaments… Je ne fais pas un sondage d’opinion ^^. J’ai juste à savoir si dans votre vie vous en avez eu besoin. Il est des circonstances où, même si vous n’aimez pas ça, vous devrez en prendre. Ça me permet de ne pas passer à côté d’antécédents importants de pathologies lourdes traitées uniquement par médicaments (certains cancers, certaines pathologies neurologiques, certaines pathologies rhumatismales…).
  • Pratiquez vous un sport ou un loisir en particulier ? Cette question, là encore, n’appelle pas un jugement de ma part. Si vous ne faites pas de sport, vous n’avez pas a en éprouver de la gène (regardez ma morphologie, et vous comprendrez que je n’ai pas une pratique sportive régulière). Mais cela me permet juste de savoir si vous avez des gestes ou postures spécifiques, répétées ou en force. Le tricot entre dans cette catégorie, si vous tricotez 5 heures par jour, assis sur votre canapé, cela m’intéressera… Il n’y a pas de « bonnes » réponses à ces questions. J’ai juste besoin de connaître vos habitudes pour mieux comprendre le contexte d’apparition des symptômes 😉 .

Sur un plan pratique :

  • Rappelez-vous que le cabinet n’accepte pas la carte bancaire, pensez donc à apporter soit votre chéquier, soit des espèces.
  • Préparez-vous à vivre pendant une heure à une heure trente sans téléphone portable : je vous remercie de penser à le couper (pas en mode vibreur) avant d’entrer dans le cabinet (vous pouvez aussi le laissez dans votre véhicule). Mon téléphone ne sonne plus, mon ordinateur est éteint, il n’y a pas de musique… Mon cabinet est silencieux afin que vous puissiez vous détendre et que je puisse être le plus centré possible pour optimiser votre séance. Les sonneries ou vibrations de votre téléphone vous font sortir de votre détente (votre esprit se dit « mais qui est-ce ? Si ça se trouve c’est untel ? » et cela déclenche des réflexion, ruminations, etc. Et les sonneries ou vibrations de votre téléphone me font le même effet… Donc je suis décentré un instant, je suis potentiellement moins efficace.

Et après la séance ?

  • Dans l’idéal prévoyez une fin de journée paisible et agréable.
  • Evitez autant que possible le port de charge, les gestes répétés, le sport et les gros stress pendant 48 heures. En effet le corps met quelques jours à trouvez un nouvel équilibre après une séance. Il est donc moins stable, plus fragile, et les anciens blocages peuvent plus facilement revenir pendant ce laps de temps.
  • Buvez de l’eau plus que d’habitude pendant ce laps de temps. L’hydratation permet de limiter les phénomènes inflammatoires et de drainer les toxines libérées (et reléguées dans la circulation sanguine) par la séance.

Quelles précautions prendre et quelles réactions peuvent survenir ? Vous trouverez des informations dans cet autre article de ma page.


Voilà ! Maintenant que vous savez comment vous y préparer, il ne reste plus qu’à prendre directement rendez-vous en ligne ! Vous trouverez mes horaires et mon adresse sur cette page. Et vous pouvez visiter cette page si vous voulez en savoir plus sur mes formations et ma pratique.

Vous aurez un aperçu des motifs de consultation ici.

Cliquez ici pour les détails de mes tarifs et remboursements.

A bientôt.

Hugo Rossignol – Ostéopathe et Biokinergiste à Vannes

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *