Après la séance d’ostéopathie ? Précautions et Réactions


Les patients me questionnent souvent sur ce qu’ils peuvent faire après la séance d’ostéopathie pour en conserver le bénéfice maximal. Mais une partie non-négligeable des interrogations concerne également les réactions potentielles ou réelles que le patient peut ressentir dans les jours qui suivent.

1- Précautions

Normalement je donne des consignes en fin de séance. Les consignes communes à quasiment toutes les séances sont les suivantes :

  • Bien s’hydrater pendant les deux jours après la séance d’ostéopathie. En effet, cela permet de limiter les réactions de type courbatures. Celles-ci sont dues aux toxines, préalablement stockées dans les tissus, que la détente tissulaire aura relargué dans la circulation générale. Les fascias sont très demandeurs en hydratation. Vous pouvez en prendre conscience dans ce documentaire.
  • Les gros efforts, mauvaises postures et stress sont à éviter dans la mesure du possible ! En effet, quand vous venez me consulter votre corps a un certain équilibre. Équilibre néfaste, puisqu’il déclenche des douleurs ou troubles divers, mais équilibre stable néanmoins. Lors de la séance je vais proposer au corps des modifications de tensions. Le corps va les accepter, ou non. Cela n’est pas de mon ressort. Cela va perturber l’équilibre préexistant, pour arriver normalement à un nouvel état d’équilibre qui permet un fonctionnement corporel optimal et sans douleur. Normalement… Le passage d’un état d’équilibre à l’autre entraîne une plus grande instabilité provisoire. Le corps a une mémoire des tensions préexistantes. Donc il aura tendance à vouloir se réinstaller dans cet état antérieur plus facilement. Cela ne durera que quelques jours, le temps que le nouvel équilibre soit stabilisé. C’est la raison de cette précaution de 2-3 jours de tranquillité relative.

Selon votre cas particulier, il se peut que des précautions spécifiques soient à observer. Si cela était votre cas, je vous en ferai part en fin de séance.

2- Réactions

Comme je viens de l’expliquer, le corps passe d’un équilibre stable mais néfaste avant la séance à un autre équilibre stable et optimal (dans l’idéal) après la séance d’ostéopathie. Ces quelques jours d’instabilité dans la recherche du nouvel équilibre sont différemment vécus selon les patients.

Le plus souvent :

  • Certains ne vont rien sentir du tout. Juste une amélioration des symptômes, éventuellement étalée sur quelques jours, parfois jusqu’à 15 jours, mais c’est plus rare.
  • Certains vont se sentir « dans le gaz » le jour même et éventuellement quelques jours ensuite. Mais cela est vécu d’une manière confortable. Cela signifie que les tensions ont bien lâché et qu’un état de détente profonde est atteint. Cet état est d’autant plus présent que je travaille en énergétique.

Ces deux premiers cas sont les cas que j’apprécie le plus. Et ce sont heureusement les plus fréquents. Mais ayez bien conscience que je ne contrôle pas grand chose de votre réaction. En effet, celle-ci est fortement liée à votre histoire personnelle…

Mais aussi parfois sur un plan physique :

  • Certains vont ressentir une augmentation du symptôme qui a fait consulter. Cela peut inquiéter. Mais cela peut aussi énerver contre l’ostéo, qui est soupçonné d’avoir fait une bêtise… Je sais 😛 . Dans la majorité des cas, il s’agit d’une augmentation temporaire. Cela dure en général deux-trois jours après la séance d’ostéopathie, et s’ensuit d’une amélioration nette. Cela peut être interprété comme une résistance momentanée du corps au changement. C’est souvent plus marqué sur les terrains inflammatoires ou dans les contextes psychiquement difficiles.
  • Certains ressentent des douleurs diffuses dans l’ensemble du corps, à type de courbatures. Les patients me rapportent dans ce cas qu’ils ont l’impression d’être « passé sous un camion »… En moins grave tout de même 😛 . Là encore, cela est dû à la période de rééquilibrage et au relâchement global de tensions fortement ancrées. Ici encore, si cela est inconfortable, c’est plutôt bon signe, et je vous encourage à accueillir ces symptômes avec joie… Même si ce n’est pas toujours évident. Pensez à vous hydrater particulièrement dans ce cas de symptôme !

Ou encore sur un plan physique et psychique :

  • Certains vont se sentir fatigué, voire très fatigué ! Et cela pendant quelques jours jusqu’à 15 jours pour les cas les plus importants ! Cela signifie que des choses profondes (souvent anciennes et liées à de l’émotionnel) ont été touchées. Mais aussi que le corps mobilise son énergie pour poursuivre le « nettoyage » amorcé lors de la séance. Cela est plus vivement ressenti quand le patient est déjà dans un état d’épuisement physique ou psychique. Cet effet n’est pas toujours agréable, mais il est souvent signe que la séance a été efficace en travaillant là où il le fallait et que le corps, qui l’a accepté, est en train de l’intégrer. Il faut donc faire preuve de patience, et si possible accueillir cette réaction avec plaisir.
  • Certains vont ressentir des fluctuations émotionnelles. Si cela reste gérable en intensité et en durée, laissez passer un peu de temps, cela est dû toujours au rééquilibrage. Néanmoins, si cela était très intense ou durait plus de quatre jours, n’hésitez pas à me recontacter : il faudrait éventuellement envisager une autre séance d’ostéopathie rapidement. Ce sont des réactions exceptionnelles, fort heureusement ! Cela peut être le signe que des choses profondes ont été libérées, mais que certains blocages restent et empêchent le corps de trouver un nouvel équilibre satisfaisant. Il faut alors « terminer » la séance pour laquelle une heure n’avait visiblement pas suffit et avait sûrement mis à jour des tensions plus profondes et « protégées » par des tensions plus superficielles.

Si c’est trop ?

Dans tous les cas, si des réactions vous semblent trop inconfortables, trop fortes ou trop longues, n’hésitez pas à me laisser un message pour m’en faire part. Je pendrais alors le temps de relire votre dossier afin de vous répondre de la manière adéquate. Mais sachez que la grande majorité des réactions s’estompent en quelques jours et l’effet de la séance d’ostéopathie est optimal après 8-10 jours en général (parfois un peu plus).

Gardez enfin en conscience que votre corps et vous-même ne me laissez accès qu’à ce que je suis en capacité de gérer, et que ce que vous êtes en capacité d’intégrer.

Néanmoins si vous sentez que ce n’est pas le moment de revenir, que vous avez besoin de temps ou que vous ne souhaitez pas encore aller libérer certaines « carapaces », alors vous sentirez naturellement que vous ne souhaitez pas revenir. Ce n’est pas grave. Soyez à l’écoute de vous-même, et avec indulgence. Vous reviendrez éventuellement quand vous serez prêt.

3- Le motif de consultation persiste

Vous n’avez ressenti aucune amélioration, et j’en suis désolé. Vraiment ! Néanmoins, cela arrive. Ce n’est fort heureusement pas le cas le plus fréquent, mais en effet, malheureusement, je ne suis pas magicien (et heureusement pour mon ego !). Parfois il y a une amélioration sur l’intensité ou la fréquence du trouble. Mais ce n’est pas à la hauteur de vos attentes.

Peut-être que votre déception traduit le trop grand espoir que vous aviez placé en moi ? Si j’ai la chance d’avoir des avis globalement très positifs, il est bien évident que je ne sais, ni ne peux, tout soulager… Plus le symptôme est ancien, ou lié à un état psychique compliqué, ou à une pathologie sous-jacente, et plus ma tâche sera complexe. Cela pourra alors nécessiter plusieurs séances. Mais cela pourrait aussi ne pas être de mon ressort…

Dans l’évolution des symptômes après la séance :

  • Il y a des choses qui dépendent de moi (qualité d’accueil, formations, maîtrise technique et théorique, conseils…).
  • Il y a des choses qui dépendent de vous (contexte psychique et liens inconscients aux symptômes, respect des consignes, gestes et posture, hygiène de vie…)
  • Et enfin d’autres choses qui ne dépendent ni de vous ni de moi (lésions anatomiques sous-jacentes [par exemple arthrose évoluée], pathologie diagnostiquée ou non, état infectieux ou inflammatoire sous-jacent, ancienneté du symptôme, cause hors de mon domaine de compétence…)

Le législateur l’a bien compris, puisqu’il impose aux professions médicales et paramédicales une obligation de moyens et non une obligation de résultat, contrairement aux autres types de professions. En effet, nous ne pouvons tout guérir. La sénescence et la mort sont inéluctables.

Avant d’en arriver là, si votre symptôme persiste, n’hésitez pas à reprendre rendez-vous une seconde séance. Normalement dès la première séance, il doit y avoir au moins un changement, même provisoire. Si deux séances ne font rien évoluer, alors je vous invite à me le signaler, afin d’évoquer les possibilités d’investigation pour vous.


Vous souhaitez mettre en place un suivi ponctuel ou régulier chez un ostéopathe diplômé ? Prenez directement rendez-vous en ligne ! Vous trouverez mes horaires et mon adresse sur cette page.

Vous aurez un aperçu des motifs de consultation ici.

Cliquez ici pour les détails de mes tarifs et remboursements. Et si vous souhaitez optimiser votre rendez-vous avec moi, je vous donne quelques conseils pour vous préparer à la séance.

A bientôt.

Hugo Rossignol – Ostéopathe et Biokinergiste à Vannes

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *